Premier plan de gauche à droite : le président du jury Paul Emmanuel Nkohom ; le président d’ANI Romuald Dzomo ; le Maire de Sa’a ; Madame l’adjointe au Sous-préfet ; Madame la Déléguée du MINPROFF, devant les associations et coopératives participantes et les lots offerts.

Sa’a, jeudi 28 avril – Concours du meilleur bâton de manioc première édition.

Ce jeudi 28 avril 2016 s’est tenu à Sa’a le concours du bon bâton de manioc de la Lékié. Organisé par l’association française Afrique et Nouvelles Interdépendances(ANI), l’évènement a mobilisé quelques centaines de participants venus de Sa’a et des huit autres arrondissements du département de la LEKIE.

A 13h, les autorités locales ont initié les festivités par des discours portant sur l’importance du manioc et du bâton de manioc au Cameroun. Le Maire a encouragé les initiatives de développement de la filière manioc et d’appui aux exploitations familiales, et la Mme la Déléguée du MINPROFF de Sa’a a notamment salué l’importance des femmes dans la société et encouragé leur travail. Romuald Dzomo, le président de l’association organisatrice et membre de la diaspora camerounaise en France, a rappelé sa volonté de participer au développement de son pays et de faire de ce concours une fête annuelle à envergure nationale et internationale, l’objectif en étant d’organiser cette filière et d’aboutir in fine à une fiche technique du bon bâton de manioc.

Le jury, composé de 3 hommes et femmes représentants de trois ministères et de 2 consommateurs, a ensuite goûté les 16 bâtons de manioc de 16 coopératives venues d’EBEBDA, ELIG MFOMO, S’AA, MONATELE, OBALA, LOBO, OKOLA, BATCHENGA, EVODOULA sous le regard amusé et intéressé des spectateurs et sur un fond de balafon et d’animation de quatre artistes de la Lekié : Dieu Golfé, Thierry Lami, Princess Binta et Atango de Manadjama. Ce jury s’est intéressé au goût, mais aussi à la texture, à la forme et à la couleur. Finalement c’est l’Association quartier CRAT de Sa’a qui va l’emporter avec la note de 8,65 sur 10, devant la coopérative RAAEM d’Elig-Mfomo avec 7,9 sur 10, et le GIC JEPROTUC d’Ebebda avec 7,45 sur 10.

La cérémonie s’est terminée avec la remise des prix aux trois vainqueurs, puis par la remise des lots de consolation. Les gagnants ont reçus des prix de 150 000, 85 000 et 50 000 francs, de la main des autorités locales qui les ont félicités. Chaque association participante a reçu 1000 boutures de manioc, don du programme manioc, une brouette, un porte-tout et une combinaison, gracieusement offerts par le MINADER. Cette activité a été rendue possible grâce à la Région Haute Normandie, la Guilde du RAID.

L’objectif de ce concours, outre le développement et l’effort de fédération des acteurs de la filière manioc de la Lékié, est la production d’une fiche technique du bâton de manioc basée sur le processus de fabrication des vainqueurs. Nous disons désormais tous à l’édition 2017.

Inscrivez-vous

Afin de pouvoir suivre nos actualités et recevoir des invitations à participer à nos événements, merci de saisir votre adresse email

Votre inscription a été validée, merci et à bientôt !