Le projet I-MoTole est désormais lancé, l’ensemble des partenaires européens ont pour objectif de réaliser la première production intellectuelle (IO1): Analyse des besoins et analyse des bonnes pratiques. Elle consiste dans la réalisation de recherches autour des perceptions des stagiaires adultes sur les formations suivies et sur le comportement des animateurs pour susciter de la motivation de leur public. Durant cette enquête, les apprenants ont pour mission d’évaluer la formation mais également les formateurs.

Pour cela, ANI-International a rassemblé les données statistiques de plusieurs de ses  formations, celles de «La passerelle vers le monde professionnel» et «Déclic Avenir», de 2016 à 2018. L’analyse de ces données permettent d’obtenir le nombre de stagiaires adultes qui restent de manière continue au sein de la formation et qui en sortent avec des réponses à leurs attentes. Par ailleurs, cette même étude permets de recenser les statistiques sur les abandons ainsi  que le motif de cet abandon.

Ci-dessous un résumé de l’analyse des données statistiques réalisée par ANI-International :

  •         Pour la formation « La passerelle vers le monde professionnel » :

Il s’agit de jeunes âgés de 16 à 20 ans condamnés à une peine d’intérêt général (TIG), ayant un niveau d’études entre V bis et VI. Sur les six séances de formation qui ont eu lieu de 2016 à 2017, nous avons eu 37% de jeunes inscrits au sein de cette formation. Plus de la moitié des jeunes ont réellement intégré la formation, à savoir 23%. Cependant, nous pouvons noter que sur les 16% qui ont suivi la formation dans son intégralité, 6% ont pu bénéficier d’une expérience professionnalisante (ex: stage).

Il s’agit de jeunes âgés entre 16 et 25 ans, venant des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville (QPV) et des Zones de Sécurité Prioritaires (ZSP). En moyenne, ils ont un niveau d’études entre IV et VI. Sur la session de 2016 à 2018, ils y avaient 40% de femmes et 60% d’hommes. Les participants ont tous suivi l’intégralité de cette formation et ont pu bénéficier de conseils et participer à des “Job Dating” à la fin des formations.

En conclusion, nous avons pu observer que les apprenants ont tendance à facilement abandonner la formation « La passerelle vers le monde professionnel » que la formation « Déclic Avenir ». N’ayant pas obtenu tous les résultats des enquêtes, il est encore impossible de déterminer le « pourquoi » de ces abandons.

Inscrivez-vous

Afin de pouvoir suivre nos actualités et recevoir des invitations à participer à nos événements, merci de saisir votre adresse email

Votre inscription a été validée, merci et à bientôt !